Media Cleaner est un outil très pointu qui doit seulement être utilisé si vous maîtrisez parfaitement WordPress. Il ne s’agit pas d’un plugin qui nettoie votre site en un seul clic ! Car s’il est facile de nettoyer la base de données des entrées temporaires ou d’anciens brouillons, les fichiers peuvent potentiellement toujours être utilisés… Avec Media Cleaner, vous avez entre vos mains un outil puissant. Assurez-vous que vous en avez le contrôle !

Avant d’installer le plugin, faites une sauvegarde complète de votre site (base de données et répertoire de chargements). Je vous recommande d’utiliser le système de sauvegarde de votre service d’hébergement – s’il en a un, ou un site de test (comme sur WPEngine) ou bien la très bonne solution de sauvergarde BlogVault.

Le tableau de bord

Le tableau de bord de Media Cleaner se trouve dans Media > Cleaner. Avant de faire quoi que ce soit, vous devrez choisir vos paramètres. Cependant, il est préférable de comprendre d’abord comment le plugin fonctionne. Et c’est dans ce tableau de bord que la magie va opérer !

Media-Cleaner-Dashboard-1

Comment l’utiliser ?

Voici comment utiliser le plugin, sans entrer dans les détails de ce qu’il fait réellement et comment. Encore une fois, rappelez-vous que vous devez absolument conserver une sauvegarde de votre site avant de faire quoi que ce soit.

Le Scan (Media Library ou Filesystem)

Cliquez sur « Start Scan » et allez prendre un café. 😊 Le plugin va analyser votre WordPress. Une fois l’analyse terminée, les résultats vont s’afficher.

Start-Cleaner-Scan

Vérifier soigneusement les résultats

Attention aux fausses entrées positives. Par exemple, les images utilisées directement par le thème, telles que les logos, les en-têtes, etc. Recherchez-les, et si elles font partie des résultats, sélectionnez-les et cliquez sur « Ignorer ». Par la suite, elles ne seront plus jamais supprimées par le plugin.

Supprimer ou ignorer des entrées

Vous pouvez effectuer une recherche (= filtre) parmi vos entrées médias. Si vous cliquez sur « Supprimer tout » après une recherche, seuls les résultats de cette recherche seront supprimés. Vous pouvez également supprimer les entrées médias ou les fichiers un par un, ou en sélectionnant quelques-uns d’entre eux. S’il n’y a pas assez d’entrées listées sur chaque page selon vous, vous pouvez configurer cela différemment dans les paramètres. A ce stade, n’oubliez pas que les fichiers sont seulement déplacés vers la corbeille interne du plugin, et qu’ils prennent de ce fait encore de la place dans votre installation.

Tester votre site web

Parcourez votre site web dans le détail. S’il s’agit d’un petit site web, vous pouvez tout simplement vérifier chaque page manuellement. Vous pouvez également utiliser un « broken links detector » (détecteur de liens brisés).

Si certains fichiers sont manquants, recherchez ces éléments dans la section Corbeille du tableau de bord. Sélectionnez-les et cliquez sur « Restaurer ».

Vider la corbeille

Tout va bien depuis un certain temps ? Cliquez sur « Vider la corbeille ». Les entrées médias seront définitivement supprimées. Félicitations !

Les questions les plus fréquentes

  • N’a pas été pris en compte. L’entrée média (ou le fichier) n’a pas été trouvé(e) dans le contenu de votre site Web.
  • Pas de fichier joint. L’entrée média n’a pas de fichiers joints. Cette entrée média est cassée.
  • Pas en bibliothèque. Le fichier n’appartient à aucune entrée de votre bibliothèque. Il s’agit probablement d’un fichier orphelin, comme une vignette utilisée par un thème précédent par exemple.
  • Rétine orpheline ou WebP. Fichier sans maître. Vous pouvez les supprimer les yeux fermés.

Maintenant que vous savez comment fonctionne Media Cleaner, intéressons-nous aux paramètres.

Les paramètres

Les paramètres se trouvent sous Meow Apps > Cleaner. Par défaut, ils conviennent déjà à la plupart des utilisations.

Media-Cleaner-Settiings

Il existe deux types de Scan. Vous pouvez sélectionner celui que vous souhaitez utiliser, à partir du tableau de bord.

  • Media Library : ce scan passe en revue toutes les entrées de votre bibliothèque et vérifie si ces entrées sont utilisées dans le contenu de votre site.
  • Filesystem (réservé aux PRO) : ce scan passe en revue tous les fichiers de votre répertoire indépendamment, et vérifie s’ils sont enregistrés comme une entrée dans votre bibliothèque, ou s’ils sont directement utilisés par votre contenu.

Dans les paramètres, chaque type de scan a son propre onglet, avec les paramètres qui lui correspondent.

Le scan Media Library

Media Cleaner était autrefois beaucoup plus compliqué et proposait de nombreuses options. Il a été simplifié au fil des ans, car la plupart du temps, les utilisateurs veulent scanner leur contenu dans sa globalité. Mais gardez à l’esprit que Media Cleaner examine tout, partout, et sait même comment vos plugins gèrent vos données !

Content : le scan analyse tout votre contenu (et extrait toutes les références de vos fichiers).

Live Content : le scan analyse toutes vos pages de la même manière que s’il s’agissait d’un visiteur de votre site web. Cette option ralentit considérablement l’analyse.

Images only : si vous voulez seulement vérifier vos images, cochez cette case.

Le scan Filesystem (réservé aux PRO) 

Les paramètres du scan Filesystem sont très similaires à ceux du scan Media Library.

Media Library : dans ce cas, vos fichiers sont comparés à ceux de votre bibliothèque. C’est la meilleure façon de nettoyer votre installation : si seule cette option est sélectionnée, tous les fichiers qui ne font pas partie de vos entrées médias sont détectés comme inutilisés.

Content : cela permet de vérifier si un fichier spécifique est utilisé directement par votre contenu. J’insiste sur « directement », c’est-à-dire en se servant de son chemin d’accès. Souvent, les images sont utilisées par le contenu à travers leur ID Media, et ensuite, lorsque la page est générée, les chemins d’accès sont réellement écrits.

Live Content : même chose que pour le scan Media Library. Le scan analyse toutes vos pages de la même manière que s’il s’agissait d’un visiteur de votre site web. Cette option ralentit considérablement l’analyse.

Les filtres

Ces filtres seront appliqués pendant le scan.

N’oubliez pas que vous pouvez également effectuer une recherche dans les résultats de votre scan, en utilisant la fonction de recherche du tableau de bord de Media Cleaner. Par exemple, vous pouvez taper « /2020 » dans la recherche : les résultats seront filtrés selon cette requête. Vous n’aurez donc peut-être pas besoin de ces filtres, qui sont surtout destinés aux utilisateurs aguéris.

Avant d’appliquer les filtres, le scan devra d’abord passer en revue tous les dossiers et tous les fichiers (pour la simple raison que même si vous éliminez un dossier, certains fichiers ou sous-dossiers peuvent correspondre positivement à vos filtres). Par conséquent, l’utilisation des filtres ne rendra pas l’analyse plus rapide.

Le filtre de dossiers et le filtre de fichiers peuvent restreindre le scan à des dossiers et/ou fichiers spécifiques en fonction d’une expression régulière (exprimée entre deux barres obliques). Si vous ne savez pas comment écrire une expression régulière, il peut être intéressant pour vous de l’apprendre. Il existe de nombreux tutoriels en ligne, et vous pouvez les tester sur des sites web tels que Regex101. En voici quelques exemples :

  • Directories Filter: /^$/ (ne scannez que la racine de votre répertoire de chargements)
  • Directories Filter: /^2018/ (scannez uniquement les répertoires de 2018)
  • Directories Filter: /^[0-9]{4}\/02/ (scannez uniquement les fichiers des répertoires de février)
  • Directories Filter: /^((?!wp-slimstat|woocommerce-pdf-invoices|wpo_wcpdf|arprice|mk_assets|fvm).)*$/ (évitez de scanner des répertoires spécifiques)
  • Files Filter: /400×400.jpg/ (scannez uniquement les fichiers de résolution 400×400)
  • Files Filter: /.jpg|.png/ (scannez uniquement les fichiers .png et .jpg)

Thumbnails Only : ne scanne que vos vignettes et évite les images originales – en taille réelle. (Cela peut également être fait à l’aide d’une expression régulière, mais cela semble plus simple à utiliser avec cette option). Consultez plus bas les procédures recommandées pour l’utilisation de Thumbnails Only.

Paramètres avancés

Ces paramètres sont soit assez explicites, soit utilisés pour optimiser la vitesse de l’analyse, en fonction des performances du serveur.

Logs et débogages

Logs : cette option crée un fichier (réinitialisé à chaque scan) avec dans une première section : tous les fichiers détectés dans votre installation, et dans une deuxième section : le résultat de l’analyse pour chaque média ou fichier.

Les procédures recommandées

Vous avez déjà mal à la tête ? ;-)) Voici les principales procédures que vous devez connaître.

Check standard (Media Library)

C’est l’analyse la plus courante effectuée par la plupart de mes utilisateurs. Elle analyse votre bibliothèque de médias. Les paramètres inscrits par défaut sont déjà corrects et prêts à être utilisés.

Standard-Check

Check détaillé  (Filesystem)

Après le « Check standard », c’est l’analyse la plus recommandée. Celle-ci vérifiera soigneusement que vos fichiers sont bien enregistrés comme des entrées médias. Normalement, ils le sont ! Mais comme vous vous en rendrez vite compte, il est très facile pour WordPress de devenir un véritable fouillis, et il est assez courant d’avoir des gigaoctets de fichiers inutilisés. Par défaut, les paramètres inscrits sont déjà corrects et prêts à être utilisés.

Meticulous-Check

Check des entrées médias brisées

Avez-vous beaucoup d’entrées médias brisées ? Si oui, cette option est faite pour vous. Cette analyse vérifie les entrées médias brisées, en cherchant essentiellement si les fichiers correspondants existent ou non. Pour cette vérification spéciale, vous devrez décocher tous les paramètres de la fonction « Media Library Scan ».

Broken-Media-Check

Suppression de toutes les vignettes

C’est une opération très particulière, mais qui peut vraiment vous être utile. Pour pouvoir la réaliser, dans le scan Filesystem, vous devez tout décocher et cocher uniquement : Thumbnails Only.

Pourquoi faire ce scan ? Au fil du temps, de nombreuses vignettes sont créées, et les métadonnées de vos images (en fonction de la date à laquelle elles ont été ajoutées, de l’état dans lequel elles se trouvent, du thème et ainsi de suite) sont totalement différentes et incohérentes. Mais idéalement, pour une installation vraiment propre, toutes vos entrées médias devraient avoir les mêmes métadonnées (avec les mêmes tailles enregistrées), et approximativement le même nombre de fichiers liés.

Delete-All-Thumbnails

Il existe des plugins qui sont censés supprimer les vignettes, mais en réalité ils ne suppriment que les vignettes qui sont enregistrées et ne voient pas celles qui ont été créées précédemment. En fait, seul Media Cleaner peut faire cela, alors profitez-en pour nettoyer votre installation autant que possible ! :)

Il y a essentiellement trois étapes :

  • Lancez le scan Filesystem, puis supprimez toutes vos vignettes dans votre système.
  • Vérifiez soigneusement votre WordPress : quelles tailles sont enregistrées par vos thèmes et plugins ? Vous n’avez probablement pas besoin de toutes ces tailles enregistrées, vous pouvez peut-être les désactiver ou les supprimer automatiquement (remove_image_size) ou utiliser un plugin tel que Stop Generating Image Sizes.
  • Générez à nouveau toutes vos vignettes (il existe de nombreux plugins pour le faire).

J’écrirai un tuto spécifique pour la réalisation de cette opération, et je vous proposerai certainement bientôt un plugin, qui permettra réaliser cette opération vraiment facilement.

Automatisation : WP-CLI

Il n’est pas possible d’automatiser le processus de nettoyage. Cela serait bien trop dangereux, incontrôlable, et ralentirait votre installation à chaque visite. En bref, je vous déconseille de programmer le processus automatique directement dans WordPress. Cependant, vous pouvez le faire en utilisant WP-CLI, et cela ne ralentira pas votre installation, car elle sera exécutée dans un environnement différent.

Si vous êtes l’administrateur de votre serveur ou si vos services d’hébergement vous offrent un accès SSH et WP-CLI, vous pouvez exécuter Media Cleaner à partir de la ligne de commande. Cela permet également de nouvelles possibilités, comme l’exécution d’un scan de temps en temps, l’obtention des résultats par e-mail, etc.

Pour exécuter le scan en conservant vos paramètres actuels :

> wp media-cleaner scan

Vous pouvez modifier les paramètres en cours en spécifiant la méthode de scan que vous souhaitez utiliser (filesystem ou media library) et les options que vous choisissez (check-media, uncheck-media, check-content, uncheck-content). Par exemple, pour exécuter le « Check standard », vous pouvez utiliser :

> wp media-cleaner scan media check-content

À la fin du scan, la liste des questions sera affichée. Si vous avez besoin d’afficher cet écran à nouveau (ou de compter le nombre de lignes), vous pouvez utiliser :

> wp media-cleaner issues

Si vous voulez aller plus loin et automatiser tout cela, à ce stade, vous devez préparer une sauvegarde. Ensuite, vous pouvez lancer le processus de suppression :

> wp media-cleaner delete

Tous les éléments seront envoyés à la poubelle. Et la dernière commande, pour vider la corbeille, est celle-ci :

> wp media-cleaner trash